Conférence / débat


Les Algérien(ne)s de l’étranger, un rempart contre l’ingérence


Le 29 juin 2019 à 15h

Espace André Maigné
18, rue du 14 juillet
94270 Le Kremlin-Bicêtre

Depuis le début du « Hirak » et en écho aux nombreuses manifestations en Algérie, les Algérien(ne)s de l’étranger se sont spontanément réunis pour scander d’une seule voix « Yetnahaw Ga3 » (qu’ils partent tous).

Dès lors, des milliers d’Algérien(ne)s, à travers le monde, se sont impliqués dans la « Révolution du sourire ». Le Mouvement Citoyen pour l’Algérie est né de cette révolte !

Malheureusement, la tentation d’ingérence de la part de pays étrangers est possible.

Il appartient aux Algérien(ne)s établis à l’étranger et les binationaux d’être un bouclier contre les mauvaises intentions venues de l’extérieur. Mais également être un lien, un pont entre les deux rives, pour faciliter les soutiens au peuple algérien.

Il est important de s’interroger sur l’implication des pays étrangers dans la révolution algérienne. Doivent-ils faire silence ? Doivent-ils prendre parti pour le peuple algérien, quitte à rompre avec le système illégitime ? Les algérien(ne)s établis à l’étranger doivent-ils faire pression sur les gouvernements de leur pays de résidence ? Comment faire pour que les algérien(ne)s se réapproprient leur patrimoine dilapidé et investi en Europe par un système corrompu et illégitime ? Autant de questions que nous poserons aux participants de la conférence.

Avec la présence amicale de
– Boualem Benkhelouf, maire-adjoint d’Aubervilliers
– Rachid Hallaf, conseiller municipal de Villeneuve-le-roi
– Abdelsalem Hitache, conseiller municipal du Blanc-Mesnil
– Azdine Ouis, conseiller municipal de Corbeil-Essonnes
– Fouad Sari, maire-adjoint de Vigneux-sur-seine
– Fatima Ogbi, maire-adjointe de Grigny
– Mohade Ghediri, conseiller municipal de Rosny-sous-Bois