Le Mouvement Citoyen pour l’Algérie condamne la volonté de Bensalah à se maintenir au pouvoir après le 9 juillet 2019.


À la suite de son discours du 6 juin, nous avons appris sans trop de surprise que Bensalah se maintiendra au pouvoir après le 9 juillet 2019. 

En faisant ce choix, il piétine délibérément la constitution et fait fi des revendications du peuple algérien.  

Comment pouvons-nous accorder du crédit à un président illégitime et hors la loi ? 

Le Mouvement Citoyen pour l’Algérie refuse tout dialogue avec un gouvernement illégal rejeté par le peuple. 

Nous demandons solennellement à la classe politiques, la société civile et les personnalités patriotiques nationales soucieux du devenir de l’Algérie de refuser tout dialogue et rapprochement avec ce pouvoir illégal.

Tous ceux qui accepteront « le jeu » de Bensalah seront de facto assimilé à cette violation manifeste de la constitution. Nous assisterons à la plus grande association de malfaiteurs de l’histoire algérienne. 

Ne soyons pas dupe, Abdelkader Bensalah et consorts veulent perdurer, exactement comme le souhaitait l’ex président déchu Bouteflika. Quelle que soit la méthode. Il est temps de laisser le peuple choisir sa destinée et d’organiser la transition en toute indépendance, débarrassé du système qui a mené l’Algérie à la ruine.